Accueil > Actualité Assurance > Comment bien choisir son assurance emprunteur ?

Comment bien choisir son assurance emprunteur ?



Avant de faire une demande de crédit, il est essentiel de voir celui qui peut répondre à vos besoins et surtout à votre revenu. Les critères que vous devez prendre en considération pour cela doivent donc dépendre de votre situation financière. Pour vous protéger des éventuels soucis, il convient de souscrire à une assurance emprunteur. Mais quelle assurance choisir ?

Nous vous aidons à choisir une assurance emprunteur dans les lignes qui suivent.

Le type d’assurance emprunteur

Lors de la souscription à un prêt, votre banque peut intégrer de manière automatique une assurance dans le contrat. Ce type d’assurance est appelé « assurance de groupe ». Cette dernière peut être intéressante, mais elle dispose également de quelques inconvénients non négligeables. Également appelée « assurance bancaire », elle peut vous éviter de devoir souscrire à une assurance emprunteur ailleurs. Cela vous aide alors à gagner du temps.

Il est cependant essentiel de prendre en considération du fait qu’en choisissant une assurance emprunteur auprès de votre banque, les frais peuvent être vraiment élevés. Pour ne pas devoir payer cher, la meilleure solution est de trouver une assurance ailleurs. Dans ce cas, vous devez vous attendre à ce que le conseillé de la banque vous propose un taux également plus élevé.

L’assurance emprunteur individuelle représente le second type. Depuis 2010, tous les emprunteurs ont le droit de souscrire à une assurance dite individuelle qui est totalement différente de celle de groupe. Cette dernière peut vous offrir plus d’avantages. Vous avez la possibilité de résilier votre contrat d’assurance 12 mois après la souscription. Cela dit, le contrat de prêt est signé et la banque ne peut plus revenir sur le taux qu’elle vous a accordé.

Les garanties indispensables et optionnelles

Lorsque vous souscrivez à une assurance de prêt, vous devez considérer les garantis indispensables ainsi que celles qui sont optionnelles. Sachez que le décès, le PTIA ainsi que l’invalidité représentent les garanties obligatoires dans une assurance emprunteur. En général, les banques exigent ces dernières.

Pour l’invalidité, il existe différentes garanties comme l’IPT ou l’IPP. Il convient donc de prendre en compte des taux d’invalidité que l’assurance peut prendre en charge.

En ce qui concerne les garanties optionnelles, les ITT ainsi que la perte d’emploi sont souvent celles que les emprunteurs choisissent, car elles peuvent avoir un impact direct sur leur vie quotidienne. L’ITT ou Incapacité temporaire de travail vous permet de profiter du paiement de tout ou d’une partie du remboursement mensuel de votre prêt en cas de cessation temporaire de votre activité professionnelle. Cela peut être dû à une maladie ou un accident.

Pour la perte d’emploi, la garantie peut prendre en charge des échéances durant un délai qui est déterminé par l’assureur dans le cas où vous ne travaillez plus. Cependant, vous devez vérifier les modalités avant la souscription, car cette garantie peut être vraiment chère.

Les délais de carence et d’exclusions

Pour éviter de faire un mauvais choix en matière d’assurance emprunteur, il est convenable d’avoir recours à un accompagnement pour effectuer une comparaison des garanties. Pour cela, vous pouvez demander l’aide d’un courtier. Ce dernier dispose d’une expérience dans le domaine et peut vous permettre de trouver rapidement une assurance avec un meilleur rapport, qualité/prix et qui peut répondre de manière optimale à vos attentes.

Il existe également des comparateurs en ligne pouvant vous aider, en seulement quelques clics, à voir différentes formules auprès de plusieurs organismes d’assurance. Les garanties principales y sont données.

Le délai de carence et de franchise, qui représentent les délais d’attente avant le paiement des indemnités par d’assurance est également à voir avant de souscrire à une assurance emprunteur.

Les exclusions de garantie sont également importantes pour pouvoir faire un choix judicieux.


Notez cet article :

Auteur : Marianne


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Assurguide


+ de 110 000 membres

+ le guide offert


Votre recherche :