Accueil > Actualité Assurance > Comment marche l’assurance vie ?

Comment marche l’assurance vie ?



L’assurance-vie est l’un des principaux placements que font les Français auprès de leur assurance ceci à cause des avantages fiscaux qu’offre ce type de contrat. L’assurance-vie a une double fonction, c’est un moyen de placement et aussi un outil de transmission du patrimoine. Pour vous aider à comprendre le fonctionnement de l’assurance vie dans tout son ensemble, nous avons rédigé pour vous ce guide que nous vous invitons à découvrir dans la suite de notre article.

L’assurance vie comme un placement

Pour de nombreux Français, l’assurance-vie est avant tout un placement financier avec des règles de fonctionnement très souples. Quand vous souscrivez à une assurance-vie, vous avez la liberté de faire le choix d’un support d’investissement comme un contrat en euros, un contrat en unités de compte,  un contrat en action, un contrat multi support avec des placements en euros et en unités de compte. Si vous optez pour un contrat en euros, les sommes que vous souscrivez sont garanties et vous avez des intérêts tels que consignés dans le contrat. Vous pouvez vous orienter vers un spécialiste comme Binck.fr pour toute question sur l’assurance vie.

Il est vrai que les rendements des contrats en euros  sont décroissants depuis quelques années, mais ces contrats ont toujours des avantages que des produits monétaires. Les contrats d’assurance-vie prévoient des supports bien plus importants en dehors  des placements obligataires, des fonds à formules, des placements dans les pays émergents… L’assurance-vie est donc un support intéressant, mais pour bien bénéficier, vous devez bien choisir votre contrat en tenant compte de toutes les performances ainsi que des différents frais applicables.

L’assurance vie comme transmission du patrimoine

L’assurance-vie est aussi un support patrimonial car il permet d’assurer la transmission du patrimoine en utilisant entres autres les différentes options que propose le démembrement de la clause bénéficiaire d’une assurance-vie. Ce contrat est aussi un outil juridique indéfectible si vous voulez valoriser un héritier en particulier. En effet dans la juridiction actuelle, l’assurance-vie ne répond pas aux règles habituelles de partage de l’héritage.

L’assurance vie et fiscalité

En principe, l’assurance-vie n’est pas exonérée d’impôt comme c’est le cas avec le Livret A et du LDD qui ont d’ailleurs un taux de rémunération très faible. Le contrat d’assurance vie est soumis à un régime fiscal particulier surtout au niveau des revenus et des droits de succession. Si vous décidez de procéder à un retrait, l’imposition du rachat d’une assurance vie en totalité  ou partiellement est soumis à règles fiscales uniques. En ce qui concerne la succession, le placement est aussi sous le prisme de règles très favorables comme un intérêt financier considérable.

 


Notez cet article :
Comment marche l’assurance vie ? 4.40/5 - 20 votes

Auteur : Marie


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Assurguide


+ de 110 000 membres

+ le guide offert


Votre recherche :